LOS! HS n°6 – BISMARCK De la genèse au combat d’Islande

Le « Bismarck ». Un nom qui résonne fortement dans l’histoire navale militaire moderne. S’il a d’abord été celui d’une classe de frégates cuirassées de la marine allemande de la fin du 19éme siècle, il fut celui d’une autre classe de bâtiment. Celle qui pendant la seconde guerre mondiale verra sortir des chantiers, le « Tirpitz » (coulé en 1944) mais surtout le premier, lancé quelques mois avant, le « Bismarck ».

C’est sur celui qui fut un des derniers géants des mers que revient le magazine LOS! après y avoir consacré un dossier dans son premier numéro. Patrick Toussaint, bien connu des lecteurs du magazine, revient sur ce fleuron de la Kriegsmarine, qui connaitra une courte carrière. Il sera en effet coulé moins d’un an après la fin de son armement et seulement trois jours après une victoire de taille contre le croiseur de bataille anglais [1] « Hood », autre mastodonte maritime.

« De la genèse au combat de l’Islande » nous promet ce hors-série. Et c’est réellement un portrait très complet qui est fait d’un bâtiment devenu légendaire, sa conception, son armement et ce qui le conduira à sa grande victoire contre la Royal Navy… Tout y est raconté avec cette clarté et l’iconographie propres aux éditions Caraktère, et les reconstitutions 3D et leurs descriptions détaillées sont un support plus qu’agréable pour accompagner les écrits de l’auteur.

Un sens du détail toujours aussi clair

Un sens du détail toujours aussi clair

Ce numéro sera d’ailleurs suivi d’un autre, qui conclura l’histoire du « Bismarck » dont finalement seuls les trois derniers jours ne sont pas rapportés. D’où une certaine curiosité sur ce que le magazine développera sur plus d’une centaine de pages. Il n’en reste pas moins que les hors-séries de LOS! continuent d’être des alternatives intéressantes aux ouvrages d’histoire sur la question navale qui restent parfois difficiles à trouver. [2]

[1] La différence entre un cuirassé et un croiseur de bataille? Le bon article de Wikipédia sur ce dernier type de bâtiment apporte un bon début de réponse. A noter que le numéro 16 de LOS! actuellement en kiosque revient aussi sur cette distinction.

[2] Du moins en France. Les amateurs de la chose navale auront toujours la larme à l’œil en allant à Hatchards à Londres…

Publicités


Catégories :Presse

Tags:, , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :