LIVRE – « Le fabuleux destin des canons de l’Hermione »

Des livres sur la résurrection de la frégate « l’Hermione », il y en a eu une vraie bordée depuis qu’elle a repris les flots. Bon nombre de livres d’histoire, bien sûr, abordant la vie du bâtiment et sa reconstruction, ainsi que des bandes dessinées ont été publiés. Parmi ces dernières, on notera d’ailleurs celles dessinées par Didier Georget qui valent amplement le détour.
Et puis aux éditions Le Croit Vif, est paru en début d’année « Le fabuleux destin des canons de l’Hermione » qui connait déjà sa deuxième édition. Une approche curieuse au premier abord mais qu’il faut pourtant saluer. Tout d’abord cela permet à l’éditeur, d’origine charentaise, de participer à la mémoire de l’industrie de la forge qui a modelé les provinces de Périgord-Limousin-Angoumois. De ce genre de pan d’histoire qui est trop vite oublié au profit d’une approche globale.
Ensuite, c’est une approche de la « Grande » histoire, par une autre, celle de la technologie. Et cet angle a aussi tendance à être mis de côté, ce qui pousse à doublement saluer l’ouvrage rien que pour ses intentions, qu’il concrétise par ailleurs fort bien.

Les canons de l'Hermione... photo en date de fin octobre 2014

Les canons de l’Hermione… photo en date de fin octobre 2014

« Le fabuleux destin… » prend d’abord soin de rappeler le contexte historique de la Guerre de Sept Ans et de la Révolution américaine pour finir sur la résurrection de la Route des Tonneaux et des Canons. : Ces présentations achevées, l’ouvrage se partage ensuite en deux grandes parties : « De la forge à l’arsenal », qui occupe les deux-tiers du livre, et « les combattants de la liberté ».
Mention spéciale au gros de l’ouvrage qui est donc consacré à la création et à l’acheminement des canons. De 1756 à 1767, c’est la reprise de l’activité des forges de la région, dont Jean II Maritz deviendra l’investigateur après bien des méandres, qui est détaillée à travers la « naissance » d’un canon de 12 qui finira par armer « L’Engageante », puis « L’Hermione ». Des salons de Versailles aux forges de Ruelle et Forgeneuve, jusqu’au port de la Rochelle par la route des tonneaux et des canons évoquée plus haut, c’est un récit passionnant et écrit à plusieurs mains qui sait équilibrer le détail historique et les nombreuses descriptions techniques ou notes biographiques qui le parsèment. Un excellent exemple est le chapitre « le dernier argument du roi – 1762 » construit autour d’une réunion donnée par le ministre de la Guerre et de la Marine, le duc de Choiseul. A un schéma narratif qui tient parfois du roman, se greffent au fil du récit des encarts détaillant les notions évoquées telles que le cursus des ingénieurs de la Marine, les forges du Dauphiné… Et ceci sans alourdir la lecture. Certains esprits chagrins chercheront à redire sur un manque de méthode historique, mais la qualité pédagogique de l’ouvrage en est réellement confortée.

La deuxième et dernière partie survole la « carrière » des fameux 26 canons de 12 une fois installés à bord de l’Engageante, puis de l’Hermione jusqu’au naufrage du 20 septembre 1793. Du rivage atlantique des jeunes États-Unis d’Amérique jusqu’aux Indes, leur fracas poursuivra la flotte anglaise. Comme dit plus haut, ce passage du livre reste synthétique mais de très bonne facture en offrant un panorama très complet du destin de ces pièces d’artillerie forgées dans les provinces françaises du sud-ouest.

Dès lors comment classer « Le fabuleux destin des canons de l’Hermione » dans la bibliothèque de l’amoureux de l’histoire et du fait naval ? Le bouquin se situe finalement à mi-chemin entre l’ouvrage historique classique, le cœur du sujet est amplement documenté, et le beau-livre par son édition très réussie et peu avare en illustrations faisant œuvre de réel support et non de remplissage. Ce n’est pas le moindre mérite d’un livre qui est déjà un indispensable pour les amoureux de la marine de France.

Page de l’ouvrage chez l’éditeur (permet de passer commande).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités


Catégories :Bibliothèque, Navires

Tags:, , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :