PRESSE – LOS! HS N°12 « As des U-boote »

Après un hors-série dédié au déroulement d’une patrouille de U-Boot durant la seconde guerre mondiale, Los! sort un nouvel HS sur le sujet mais en se consacrant plus spécifiquement au « As » de la Ubootwaffe. Un sujet plus piégé qu’il n’y parait au vu l’aura que gardent les commandant de sous-marins allemands du 3ème Reich en grande partie « grâce » à la propagande du régime. Un écueil qu’ont toutefois le bon sens d’éviter Patrick Toussaint et Xavier Tracol, auteurs de ce numéro. On pouvait craindre du premier, qui avait donné des accents « crépuscule des dieux » à son néanmoins très complet portrait du cuirassé Bismarck, qu’il ne récidive mais non. Et c’est lui, en outre qui rédige la justement très bien vue premier partie du dossier où il revient sur la perception par le public des « loups gris de Dönitz » .

Ce sont donc sept « as » qui voient se décliner leurs histoires de façon complète et concise: Günther Prien, Reinhard Hardegen, Viktor Schütze, Fitz-Jilius Lemp, Heinrich Lehmann-Willenbrock, Werner Hartmann et Herbert Schultze. Chose à noter, pour la très grande majorité d’entre-eux, servir dans la Ubootwaffe n’est pas forcément un premier choix. Ce qui ne les empêchera nullement de s’y distinguer. D’ailleurs ce tableau évite les « têtes de liste » habituelles, telles que Topp ou Kretschmer, et privilégie la variété des portraits à la « légende dorée » qui est d’ailleurs vite évacuée.

La première partie « qu’est ce qu’un as? » précédant les portraits, recadre bien en effet la carrière-type des sous-mariniers, ainsi que leur tableau de chasse, leur décorations mais aussi comment ils furent instrumentalisés par la propagande de Goebbels. Quitte à mettre celle-ci dans l’embarras, comme le montre le 1er portrait, celui de Prien. Sans être le plus décoré, il sera peut-être le plus « représentés » de ces héros de l’Allemagne nouvelle. Il attaquera seul dans la baie de Scapa Flow la flotte au mouillage, ce « coup de force » finissant de faire de lui une icône… dont la disparition début 1941 sera un coup dur. C’est la plus longue biographie du numéro mais les autres ne manquent pas non plus de sel: Hardegen allant jusqu’à New-York pour ensuite patrouiller le long de la côte Est, Schütze qui devient le 5ème as des U-Boot alors qu’il finit sa carrière à terre dès mi-1941, Lemp, qui torpillera par erreur le paquebot Athenia et dont la perte du U-100 donnera aux anglais Enigma et ses clés de chiffrement, Lehman-Willenbrock, le modèle de « Das Boot, Hartmann, as en 4 patrouilles dont la dernière eut lieu 3 ans après la précédente, et enfin « Vati » Schultze qui mènera un carrière exemplaire.

Mais toutes ces vies à mener la guerre sous-marine se démarquent aussi parce que ces officiers ont tous connu les débuts de la guerre, la plupart gagnant un poste à terre à la fin de 1941 [1]. L’arme sous-marine est encore contrainte par les règlements lors des prises et surtout fait face à une « crise des torpilles » qui a sauvé bien des convois alliés. C’était avant que Dönitz ne prenne la place d’un Raeder en disgrâce, et que la guerre sous-marine à outrance ne commence. C’est tout le talent des auteurs d’avoir su donner un un aperçu de ces « as » sans avoir versé dans l’hagiographie déplacée.

Le numéro s’achève sur un court dossier à propos des classes « Queen Elizabeth » et « Revenge » , 10 cuirassés anglais qui auront pour particularité de combattre durant la première et la seconde guerre mondiale. Comme d’habitude avec Los!, leur développement, construction et carrière sont très complets et offre un bel hommage ces bâtiments dont certains sont restés dans l’histoire navale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

[1] La plupart des 10 premiers « as » allemands ont posé le sac à terre dès 1941 ou 1942.

Publicités


Catégories :Bibliothèque, Presse

Tags:, , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :